Tam Coc

Surnommé « baie de Halong terrestre », le village paisible de Tam Coc dévoile un véritable concentré de paysages vietnamiens. Ce décor naturel fascinant se distingue pour ses grottes, ses sanctuaires ainsi que ses gigantesques pics karstiques entourés de rizières verdoyantes, le tout cerné par le fleuve Ngo Dong. Ce dernier reflète à sa surface un ensemble de petits villages. Le site fait partie des plus beaux paysages de la région et représente une escale dépaysante pour les nouveaux aventuriers. Si vous comptez sortir de l’ordinaire, lors de votre futur séjour au Vietnam, Tam Coc est spécialement fait pour vous. Afin de mieux réussir votre voyage, choisissez de partir à la période favorable qui se situe normalement entre les mois d’octobre et décembre.

Histoire

Au 13e siècle, le roi Tran Thai Tong qui fut épris du paysage de Tam Coc, s’inspira de sa beauté à travers de nombreuses chansons qu’il aurait lui-même créées. Raison pour laquelle il baptisa l’endroit « le Paradis de l’ouest ».

Visiter Tam Coc

Tam Coc et son ensemble paysager

Tam Coc présente une allure similaire à celle de la baie de Halong, ce qui lui a valu le surnom Baie d’Halong terrestre. Le décor vous donnera l’envie de vous surpasser en effectuant une magnifique croisière en bateau qui durera près de deux heures. Débutez votre promenade en partant de l’embarcadère de Van Lam. Au rythme des rameuses pagayant calmement avec leurs pieds, vous découvrirez des paysages montagneux et aquatiques. Tout au long de la balade se dessine un cadre époustouflant à travers les immenses pains de sucre et les rizières à perte de vue. Au milieu de cette féerie, vous remarquerez encore trois magnifiques grottes qui ne feront que rehausser le charme de cet endroit. Le site est généralement pris d’assaut par une foule de visiteurs mais s’il vous prend l’envie de vous en éloigner, un autre complexe paysager vous accueille au milieu d’un environnement plus tranquille : Trang An.

Après avoir contemplé cet univers surréaliste, profitez de l’occasion en explorant deux vallées dotées d’un cadre exceptionnel. Il s’agit de la vallée des oiseaux (Thung Nham), avec accès facile à vélo, abritant une peuplade de cigognes blanches, terrain favori des ornithologues. La vallée du soleil (Thung Nang) affiche un décor totalement différent et concentre un grand nombre de vestiges historiques. À bord d’une barque traditionnelle, vous remonterez une rivière sinueuse entourée de temples et de superbes paysages si vous voulez la visiter.

Tam Coc, ses temples et pagodes

Tam Coc doit aussi sa célébrité pour ses édifices historiques et religieux, somptueusement encadrée par des jardins fleuris et luxuriants. Ceux-ci se trouvent généralement adossés aux parois rocheuses des falaises calcaires. Le séjour comblera sûrement les passionnés d’architecture et d’histoire en quête de nouvelles découvertes.

Les monuments de Tam Coc affichent des structures architecturales remarquables. Ce qui les rend si particuliers repose sur la manière dont ils ont été conçus, puisque certains d’entre eux ont été bâtis dans des grottes. Ne manquez pas les trois petites pagodes de la grotte de Jade, bâties au 18e siècle et se dressant sur trois niveaux différents. Vous visiterez ensuite le temple de Mau, blotti dans les profondeurs de la vallée de Thung Nam. La grotte des Fées côtoie la pagode de Linh Coc, dont l’ensemble de l’architecture se confond harmonieusement aux merveilles de la nature. Aujourd’hui, Tam Coc rassemble encore les plus vieux temples du Vietnam. Parmi eux, le temple de Bich Dong, érigé en 1428 et s’élevant sur trois étages, offre une vue panoramique sur le paysage environnant ; le temple du roi Din Tien Hoang et son grand jardin de 5 ha, trônant au cœur de Hoa Lu, l’ancienne capitale du Vietnam ; le temple de Thai Vy, construit au 13e siècle a été dédié aux rois de la dynastie Trân. En 2010 s’est déroulée l’inauguration d’un nouveau complexe bouddhiste appelé « Pagode de Bai Dinh », édifiée au milieu des pains de sucre. L’un des bâtiments abrite un énorme bouddha en bronze sertie d’or, sans doute le plus grand en pesant 100 tonnes.

Les environs de Tam Coc**

Tout un lot de surprises attend les amateurs de découvertes, lors d’une escapade dans les espaces alentours de Tam Coc. Hormis l’impressionnant tapis de rizières et les fleuves ponctués d’immenses pitons rocheux, vous assisterez à un panorama sublime. Pour commencer, vivez des sensations intenses en rejoignant la grotte de Hang Mua et son belvédère. Ce point d’observation vous offre une vue stupéfiante sur toute la région de Tam Coc. Il va falloir gravir près de 450 marches pour atteindre le sommet, mais l’effort vaudra largement le détour.

Changement de décor à présent, en direction du parc national de Cuc Phuong. Cette réserve abrite les dernières forêts primitives du Vietnam. Vous profiterez de ces instants pour pouvoir observer de nombreuses espèces de mammifères et d’oiseaux tropicaux, au milieu des arbres centenaires et une végétation très dense. En allant sur les rives du cours d’eau Hoang Long, le village flottant de Kenh Ga vous plongera dans le quotidien des habitants locaux.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Pour gagner Tam Coc, optez pour le train ou le bus au départ de Hanoï jusqu’à Ninh Binh. De là, il suffira de quelques petits kilomètres pour achever le parcours en taxi, en scooter ou à pied. Si vous partez de la baie de Halong, le bus vous y conduira directement.

Comment se déplacer ?

Le scooter est le moyen de déplacement le plus commode pour circuler à Tam Coc. Beaucoup aiment se déplacer et découvrir la beauté des petites routes à vélo, la plupart des hôtels et auberges en louent, pensez à porter un casque pour votre sécurité.

Bonjour

Je suis Hana de "Sentiers du Vietnam". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+84 24 6263 9966 Ext:112