Mai Chau

Cette commune rurale située à 150 km à l’ouest de Hanoï fascine par son cadre paisible et pittoresque. Qu’il s’agisse d’un week-end ou d’un séjour complet, Mai Chau vous offre le dépaysement tant recherché, pas seulement pour son environnement mais aussi à travers sa gastronomie.

Trois événements majeurs mettent en avant les valeurs culturelles de cette communauté. Occasion pour les fêtards de célébrer avec les locaux le festival Cong Chien ou festival des Gongs, celui de Long Tong ou festival du labour de la rizière et enfin le Xen Ban Xen Muong. Mais d’abord, avant que vous n’atteigniez le centre de Mai Chau, arrêtez-vous un instant au carrefour Tong Dau situé à 5 km du bourg. Depuis la tour du drapeau, vivez quelques petits moments d’évasion en scrutant une vue panoramique.

Histoire

L’aspect historique de Mai Chau s’oriente davantage sur l’origine de ses habitants. Composée de Thaïs blancs et noirs, cette civilisation serait issue d’un grand nombre d’ancêtres thaïlandais et de Chinois. Ces deux tribus constituèrent au fil des temps la plus grande population ethnique de la région.

Aujourd’hui

Mai Chau ne cesse d’attirer les voyageurs de toutes nationalités pour sa diversité culturelle. Ses habitants vous réserveront un accueil chaleureux en vous hébergeant au sein de leurs maisons traditionnelles, bâties dans un cadre simpliste. Vous resterez au petit soin d’une famille qui vous en dira plus sur leurs expériences et leur quotidien.

Mai Chau s’enorgueillit de posséder le plus grand marché de la région, celui de Pa Co. En aller comme en retour, vous aurez largement l’occasion de vous approvisionner et rapporter quelques souvenirs. Si la nature vous passionne, faites un détour à la réserve naturelle préservée de Pu Luong, à quelques distances de Mai Chau. C’est une zone sauvage dotée d’un riche écosystème composé de forêts tropicales primaires, de calcaires et d’espaces agricoles très fertiles que vous découvrirez lors d’une excursion. Entre Mai Chau et Moc Chau se situe un autre coin paradisiaque : la commune de Ba Khan. On y déniche un cadre insolite formé de rives escarpées, de montagnes, de lacs et de cascades. Si vous êtes en quête de tranquillité, cet endroit vous conviendra parfaitement. Pour les plus aventureux, longer le col de Thung Khe constitue une véritable expérience. À environ 1 000 m d’altitude, il faudra parcourir des sentiers assez abrupts et des boucles sinueuses, au milieu d’une voile brumeuse qui semble ne pas vouloir se dissiper.

Découvrir Mai Chau

Détour aux villages

Un décor fantastique se dévoile lorsque vous apercevrez des maisons sur pilotis nichées au pied des montagnes. On vous fera découvrir ici les villages les plus authentiques, ayant conservé une tradition bien à eux.

Village Lac

Sa construction remonte à plus de 700 ans. Le vieux village est occupé par les habitants de l’ethnie Thaï noir. Ils vivent essentiellement de la culture du riz et du tissage de brocart. Vous aurez la possibilité de dormir chez l’habitant et de vous imprégner de leur tradition et savoir-faire, y compris la dégustation des plats typiques. Lors d’une balade, quelques boutiques vous proposent de nombreux souvenirs fabriqués par les femmes Thaï, comme écharpes, des sacs ou des vêtements traditionnels.

Village Poom Coong

Les mots « Pom » et « Coong » signifient littéralement « colline » et « tambour ». Il s’agit ici d’un village placé à hauteur des collines se dressant sur de vastes champs de riz. La localité abrite depuis la nuit des temps sept familles réparties sur près de 70 foyers et plus de 300 locaux. Pareillement aux tribus Muong et Thaï, la tradition veut que les villageois vivent en groupe autour des rivières et des sources. En pénétrant dans une des demeures sur pilotis, les constructions faites de bambou, de bois solides et de toits en palmier sont solidement préservées. Vous aurez la chance de voir du haut de ses fenêtres un paysage interminable de rizières et des femmes s’adonnant à leurs travaux de tissage. Avec un peu de chance, vous assisterez à un splendide coucher de soleil derrière les montagnes. La soirée s’anime la plupart du temps par un spectacle de danse traditionnelle, que l’on apprécie joyeusement autour d’un verre de ruo can (alcool de maïs).

Village Van

Ancré au pied du système montagneux Pu Van, le village Van a toujours su conserver les traditions ancestrales perpétuées depuis de nombreuses générations, en particulier ses types d’habitations. Les villageois y pratiquent la riziculture, l’élevage, le tricotage, la broderie… Le jour du nouvel an, toute la tribu se réunit pour organiser des jeux et spectacles populaires comme le tir à la corde, le jet de ballon en tissu, le tir à l’arc ainsi que de nombreuses autres manifestations.

Explorer ses grottes

Les grottes de Mai Chau dévoilent un cadre mythique et dépaysant. Si vous êtes curieux de nature et amateurs de découvertes, tentez l’aventure tout en profitant d’un environnement exceptionnel. L’exploration débute dans la grotte de Mo Luong ou Bo Luong, située sur les flancs de la montagne Pu Kha. Long de 500 m, le tunnel souterrain présente deux entrées. L’intérieur comporte quatre galeries ornées d’impressionnantes formations rocheuses. On reste sans voix à la vue des stalactites brillantes se détachant du haut du plafond. Son accès nécessite l’escalade de quelques 1 200 marches en pierre.

La seconde étape consiste à visiter la grotte Hang Chieu, surnommée « grotte de l’après-midi » ou encore « grotte des mille étapes ». Cette cavité souterraine aux allures mystérieuses sert jusqu’à présent de lieu de prière. Parmi les curieuses formations rocheuses se répartissent de part et d’autre d’innombrables stalactites et stalagmites. De cet endroit s’étend une vue saisissante sur les maisons colorées du village, les champs verdoyants et les montagnes environnantes.

Spécialités culinaires

Mai Chau se découvre à travers sa cuisine typique, faisant la fierté de ses habitants. Ils s’empresseront de vous concocter tout une gamme de mets savoureux qui raviront vos papilles. Au menu, du com lam, ce fameux riz parfumé gluant cuit dans un tube de bambou et servi avec du sésame ou du porc grillé. Va également pour du xôi nep nuong, des brochettes de sanglier grillées ou encore des poissons fraîchement pêchés puis enveloppés de feuilles…

Mai Chau est aussi réputé pour ses jeunes pousses de bambou au goût amer qui accompagnent toutes sortes de repas. Pour rehausser le goût des plats, on les met à sécher au soleil ou conserver dans une bouteille de vinaigre.

Informations pratiques

Climat

Le climat de Ma Chau se subdivise en deux saisons différentes, caractérisées par une période pluvieuse observée de mai à octobre. La période sèche, alternée par des journées glaciales, s’accompagnent souvent de brume et de crachin en haute altitude. Étant donné les températures clémentes de la région, Mai Chau peut se visiter tout au long de l’année.

Comment s’y rendre ?

Mai Chau présente un accès facile à moto, en bus ou en voiture privée. Il suffit d’emprunter la route nationale 6 en suivant un itinéraire bien défini. Au départ de Hanoï, il faudra passer par les communautés de Xuan Mai, Luong Son, Hoa Binh et Muong Khen à près de trois heures et demie de route. Les bus munis de couchette partent des gares routières de My Dinh, Giap Bat et Yen Nghia. Les tarifs varient entre 90 000 et 220 000 VND.

Comment se déplacer ?

La marche à pied désigne le moyen le plus commode pour visiter Mai Chau, mais vous pouvez louer des vélos chez l’habitant.

Bonjour

Je suis Hana de "Sentiers du Vietnam". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+84 24 6263 9966 Ext:112