Ho Chi Minh-Ville

Jadis surnommée « la perle de l’extrême orient » ou encore « le petit Paris asiatique », Hô Chi Minh-Ville désigne une région cosmopolite où demeure une partie de l’ancienne Saïgon, dont l’histoire remontait à des centaines d’années. Sa population qui avait depuis longtemps franchi la barre des huit millions d’habitants vous accueille au milieu d’une ambiance incroyablement trépidante. Que ce soit pour déambuler le long des ruelles de Pho Tay ou côtoyer ses magasins de luxe, vous vous rendrez compte que cette métropole représente un passage obligé lors d’un voyage au Vietnam.

Situation géographique

Hô Chi Minh-Ville s’étend jusqu’au district de Củ Chi (à 19 km de la frontière cambodgienne) et celui de Cần Giờ sur la mer orientale). Couvrant une superficie totale de 2 095 km², la communauté se situe dans la région sud-est du Vietnam, à environ 1 760 km au sud de Hanoï. Il longe les provinces de Tây Ninh et de Bình Dương au nord, celles de Đồng Nai et de Vũng Tàu à l’est, celle de Long An à l’ouest et la mer de l’est au sud.

Histoire

Saïgon tomba pour la première fois sous l’emprise des Khmers rouges qui ont vite fait d’occuper toute la région. Celle-ci fut conquise peu de temps après par les Vietnamiens au 17e siècle, mais les colonisateurs français prirent rapidement le dessus. Saïgon devint alors la capitale de la Cochinchine et cette période apporta un nouveau souffle à la culture saïgonnaise. Alors que la guerre du Vietnam faisait rage dans les années 1969, la partie sud du pays et le territoire de Saïgon se retrouvèrent anéantis par les militants du nord quelques années plus tard. La province sera ensuite rebaptisée « Hô Chi Minh-Ville », inspiré du nom du célèbre leader communiste vietnamien.

Aujourd’hui

Considéré comme une destination culturelle majeure, Hô Chi Min-Ville a toujours su préserver son charme authentique et ses habitants leur spiritualité séculaire. Entre les gratte-ciels et établissements modernes se dressent encore les édifices coloniaux, y compris temples et pagodes, précieusement conservés et bien entretenus. Plusieurs bars trônent du haut des toits des grands immeubles. Si vous avez un petit creux, appréciez les cocktails de menus proposés par des restaurants réputés. Spécialités à la française, à la chinoise ou locales, en tout cas il y en a pour tous les goûts.

Que visiter à Hô Chi Minh ?

Le centre-ville de Hô Chi Minh concentre la majorité des bâtiments historiques, établissements administratifs et lieux commerciaux importants étroitement liés à l’ancien nom Saïgon.

Cathédrale Notre-Dame de Saïgon

Récemment rénové, celle-ci représente une figure symbolique de la ville. L’église arbore l’une des plus belles architectures catholiques, conçues à partir de matériels provenant de la France. Véritable havre de paix, son cadre environnant attire particulièrement les personnes à la recherche de la tranquillité.

Poste centrale de Saigon

Il s’agit d’un magnifique bâtiment s’élevant juste en face de la cathédrale. Les travaux ont été entamés entre les années 1886 à 1891 par les Français, sous les directives de l’architecte Auguste Henri Villedieu. Cette construction doit spécialement son attrait pour son style d’architecture occidentale ponctué d’éléments orientaux.

Opéra de Saigon

L’édifice fondé au 19e siècle arbore les traits d’une architecture néo-classique. Vous remarquerez surtout l’éclat des ornements raffinés ainsi que les belles statues importées de France.

Hôtel de ville

Le palais fut construit par l’architecte français Paul Gardès entre 1898 et 1909 et se distingue par son tour de guet, réalisé par des motifs traditionnels du nord de la France. Aujourd’hui, le bâtiment garde son rôle en tant que Siège du Comité populaire. Seuls deux passages vous permettront d’accéder sur les lieux : du côté de l’entourage et du jardin à l’extérieur.

Palais de l’Indépendance

Appelé aussi « palais de la Réunification », ce lieu chargé d’histoires indiquait le bureau du gouverneur sud-vietnamien durant les hostilités de la guerre antiaméricaine. Les techniques de conception semblent allier une structure moderne à celle de la géomancie.

Marché Ben Thanh

Pour s’immiscer un peu plus dans la vie quotidienne des habitants, le vieux marché de Ben Thanh vous accueille avec ses plus de 3 000 kiosques. Vous y trouverez un peu de tout, en allant du marché aux fruits jusqu’aux étals des bouchers, en passant par les allées des textiles, des fleurs, des produits ménagers et de nombreux autres produits. L’enceinte se distingue par sa tour à l’horloge, aujourd’hui devenue une figure emblématique. Détruit par un incendie en 1870 puis rénové, ce haut lieu commercial a su conserver son allure typique. L’endroit dévoile une toute autre facette lors d’une promenade nocturne.

Ses musées

Découvrir les musées de la ville vous permettra de fouiller dans son passé historique. Quelques-uns d’entre eux ne vous laisseront certainement pas indifférents.

Musée de l’Histoire du Vietnam

Anciennement appelé musée de Blanchard de la Brosse, ce bâtiment a été construit en 1929. À l’intérieur se conservent, outre des milliers d’objets de valeur, de précieux documents relatant les tracés historiques du pays. On y retrouve également de riches collections concernant les cultures datant de l’ère primitive jusqu’au 20e siècle.

Musée des Vestiges de la guerre

Classé dans le top des meilleurs musées en Asie, ce monument attire l’attention d’un grand nombre de visiteurs occidentaux. On y expose différentes scènes émouvantes d’atrocités, perpétrées par l’armée américaine durant la guerre du Vietnam.

Musée Fito

L’édifice a été spécialement dédié à la médecine traditionnelle. Vous aurez la chance d’en savoir plus, à travers ses collections, sur ses principes d’éthiques médicaux, ses étapes de consultation ainsi que les nombreuses méthodes de traitement oriental effectuées à l’époque.

Pagodes et temples de Saigon

Hô Chi Minh-Ville compte de nombreux bâtiments religieux à l’architecture exceptionnelle. Ceux de Thien Hau, Ngoc Hoang (empereur de Jade), Giac Lam, Vinh Nghiem méritent amplement le détour.

Informations pratiques

Climat

La région pouvant se visiter toute l’année connaît deux types de climat. La première période se caractérise par une saison pluvieuse, observée de mai à novembre. De décembre à avril s’installe la saison sèche, période à laquelle les journées demeurent pratiquement ensoleillées. On constate de fréquentes variations de température, pouvant atteindre les 40 °C.

Comment s’y rendre ?

Voici les moyens de transport les plus utilisés pour atteindre Hô Chi Minh-Ville.

L’avion

De nombreuses compagnies aériennes comme Vietnam Airlines, Jetstar et Vietjet proposent des tarifs abordables, à partir de 800 000 VND, soit 28,68 €. C’est le moyen de transport le plus rapide car le vol dure moins de deux heures.

Le train

Le train du nord-sud Thong Nhat assure la liaison entre Hanoï et Hô Chi-Minh-Ville avec 6 départs par jour. Le voyage prendra 31 à 36 h de route et les prix des billets varient entre 640 000 VND (22,94 €) et 1 500 000 VND (53,77 €).

Le bus

Le trajet s’annoncera plus long mais des agences locales telles que Hoang Long et Mai Linh proposent des bus confortables muni de grandes couchettes. Vous arriverez à destination après 30 à 40 heures de route. Les billets coûtent entre 720 000 VND (25,81 €) et 800 000 VND (28,68 €).

Comment se déplacer ?

Pour tout déplacement au sein de Saïgon, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir entre le taxi, le bus, le vélo ou le cyclo-pousse. Il est possible de louer une moto à raison de 100 000 VND, soit environ 3,59 € la journée.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Hana de "Sentiers du Vietnam". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+84 24 6263 9966 Ext:112